Contact

Pour faire un beau vélo, il faut beaucoup discuter.
C’est ici que ça commence.

Nous contacter par mail
Nous téléphoner

04 63 08 31 60
06 07 14 82 18
Du lundi au vendredi, 8:30–12:00, 13:30–16:30

Nous rendre visite

49 Rue Victor Hugo, 63110 Beaumont
Du lundi au vendredi, 8:00–17:00
Prévenez-nous avant de passer

Menu

Marc est venu à notre rencontre avec l'envie d'un vélo cyclosportif fabriqué en France qui soit simple, confortable et performant pour l'accompagner durant ses sorties sur route. Nous avons alors réalisé le Victoire n°506, un vélo de route en inox équipé de freins à disques qui mêle esthétique classique et composants modernes.

L'inox est un matériau de choix pour les vélos sportifs comme celui de Marc. Dérivé de l'acier, ce matériau est très solide du fait de ses caractéristiques mécaniques. Il permet donc la réalisation d'un cadre léger, dynamique et confortable. Il est également durable car non sensible à la corrosion.

Marc a fait le choix de garder la câblerie de ses dérailleurs externe à son cadre. Cela permet d'effectuer un réglage rapide de tension de câbles grâce aux butées réglables et donne une esthétique classique au projet. Seule la durite de frein passe à l'intérieur du cadre afin d'épurer la ligne visuelle du vélo.

Le groupe monté sur le Victoire n°506 est un Super Record de Campagnolo, équipementier Italien avec qui nous travaillons de manière rapprochée. Il s'agit de la tête de proue de la gamme route du fabricant.

L'association polyvalente d'un double plateau en 50 - 34 et d'une cassette 12 vitesses en 11 - 29 permet à Marc d'affronter tous types de profils.

Le jeu de direction du Victoire n°506 provient du fournisseur américain Chris King, dont les roulements sont garantis à vie. Les pièces Chris King, réputées pour leur longévité, correspondent à notre envie de réaliser des vélos conçus pour rouler toute une vie.

La fourche est une Enve Road Disc. Son dégagement acceptant des pneus jusqu'à 32mm de section et son passage en interne de la gaine de frein en font un produit qui répondait aux attentes de Marc.

Les roues du Victoire n°506 sont françaises, fournies par le fabricant Mavic dont l'usine est située à proximité d'Annecy. Il s'agit de leur référence Cosmic SLR 32, compatible avec un système de freinage à disques.

Elles ont été chaussées avec des pneus Continental Grand Prix 5000 en 28, fabriqués dans l'usine du fabricant située à Korbach, en Allemagne.

Tige de selle, cintre et potence sont issus de la gamme Superleggera de Deda, fabricant de composants et de tubes d'acier situé en Italie. Marc a arrêté son choix sur cette gamme pour sa légèreté, faite de carbone à l'exception de la potence qui est en aluminium forgé.

La selle est Italienne également : il s'agit du modèle SLR du fabricant Selle Italia.

La peinture du Victoire n°506 est composée d'une couleur métallisée qui laisse apparaître le matériau du cadre par endroits. En effet, l'inox n'étant pas sujet à la corrosion, il est possible par le simple passage d'un vernis de le laisser visible, ce qui n'est pas possible avec un cadre fait d'acier.

Comme pour la majorité des projets Victoire, la fourche de ce projet a été peinte, permettant de l'intégrer à la ligne visuelle du vélo et de faire un tout avec le cadre. La dernière couche de vernis brillant apposée sur le cadre et la fourche a alors été lustrée à la main pour un rendu irréprochable et durable dans le temps.

Nous utilisons comme sous-couche transparente un vernis thermolaqué. Ce vernis, cuit au four à 180° pendant une demi-heure, fait office de protection. Après réalisation, cette première couche est entièrement dépolie pour recevoir les détails de peinture. Une fois les masquages réalisés, le cadre accueille un dernier vernis de finition qui est lustré à la main pour assurer un brillant et un rendu parfait.

Marc a choisi un vert sapin métallisé pour sa finition, qui recouvre l'ensemble du cadre à l'exception d'une partie du triangle arrière laissé en inox brut au niveau du passage de la roue, permettant d'apprécier le travail de finitions réalisé par nos cadreurs à l'atelier.

Les marquages, eux, ne sont pas peints et laissent apparaître le matériau du cadre en transparence.

Marc
Je voulais reprendre le vélo d'une façon plus régulière et plus assidue, j'avais donc besoin d'un vélo plus confortable et surtout avec une meilleure position (j'ai des problème de dos) : J'ai découvert Victoire sur internet, je trouvais leurs vélos en acier sur mesure très beaux.
Marc

Mon souhait était un vélo classique avec les dernières innovations, mais sans la transmission électronique. Le made in France avec une majorité de composants européens avait aussi son importance pour moi.

J'ai opté pour des freins à disques après réflexion, même si je roule peu sous la pluie (on a beaucoup de soleil dans le Gard !), cela permet d'avoir des roues carbones géniales.

Pour la peinture, j'ai choisi un vert sapin avec le triangle arrière en inox brut : on découvre le travail parfait de Marc. Le résultat final avec le groupe Campagnolo et les roues Mavic donne un très beau et très léger vélo.

Mon bilan après plusieurs sorties de 60 et 80 km : le vélo est vif, il relance bien, il permet de maintenir un bon rythme dans les côtes et de pouvoir accélérer facilement sans le payer après. Il m'est plus facile de lutter contre le vent, le mistral devient plus doux.

Marc
Avec ce vélo je vais pouvoir allonger mes sorties et retourner en club, j'ai hâte de l'essayer en montagne quand le temps sera plus clément. Je constate que l'acier devient de nouveau très performant.
Marc
laurier
Haut de page