Contact

Pour faire un beau vélo, il faut beaucoup discuter.
C’est ici que ça commence.

Nous contacter par mail
Nous téléphoner

04 63 08 31 60
06 07 14 82 18
Du lundi au vendredi, 8:30–12:00, 13:30–16:30

Nous rendre visite

49 Rue Victor Hugo, 63110 Beaumont
Du lundi au vendredi, 8:00–17:00
Prévenez-nous avant de passer

Menu

Alain est le fondateur et rédacteur en chef de 200, le magazine phare de l'aventure cycliste. Son projet de départ était celui d’un vélo destiné à la Transcontinental Race, une course extrêmement exigeante à travers l'Europe, en autonomie complète. Alain a ensuite fait évoluer sa réflexion pour s'orienter vers un vélo plus léger, plus vif, mais toujours confortable.

Le cahier des charges se limitait à la couleur "un gris doux et ancien" selon ses termes, au monoplateau, à la possibilité de monter des pneus de 32 mm, et à son cintre préféré. Il nous a ensuite laissé choisir tout le reste et nous le remercions de sa confiance.

Alain souhaitait un vélo sportif simple et fonctionnel, qui pourrait devenir le véhicule principal de la rédaction de 200. Le magazine français sortant en kiosque tous les trois mois, Alain prend régulièrement la route pour réaliser des reportages à travers le monde et a donc besoin d'un vélo polyvalent et confortable pour mener à bien ses différents voyages.

Convaincu de l'intérêt du mono-plateau depuis des années, Alain a choisi un pédalier White Industries car il apprécie le coté artisanal de cette marque.

Le vélo d'Alain répond aux codes classiques d'un vélo de route sportif, mais sa géométrie privilégie le confort pour la longue distance. Nous avons aussi ajouté à ce vélo hybride la capacité de chargement d'une randonneuse légère : tous les bagages Helmut (fabriqués à la main à Chambéry par notre partenaire Rodolphe Pasciuto) sont fixés au cadre et aux composants.

La sacoche de cadre est vissée directement sur des inserts brasés à l'intérieur du triangle avant.

Les roues ont été rayonnées dans l'atelier Victoire, à l'huile de lin sur des moyeux Chris King. Elle sont équipées de jantes Mavic Open Pro fabriquées dans l'usine Mavic dans l'Ain. La paire de roue en aluminium a bénéficié d'un usinage de haute précision pour obtenir le meilleur rapport poids / performance. Ainsi pour seulement dix grammes de plus que son équivalent carbone, elle offre une qualité de roulage supérieure. Alain possède deux roues avant, une classique et une à moyeu dynamo pour ses reportages et épreuves longue distance.

Le cadre est doté d'une originalité sur le triangle arrière : un seul diabolo est soudé sur le sommet du hauban gauche. Il sert à la fixation d'une lampe arrière, indispensable pour le type d'aventures dans lesquelles s'engage Alain.

Le cadre d'Alain est personnalisé par une création visuelle de Mathieu Lifschitz, avec un clin d’œil au magazine 200. Cette option de personnalisation est disponible pour tous les futurs cadres Victoire.

Alain
À 200, j’ai la chance de travailler avec de très bons photographes. Parfois, je leur décris laborieusement la photo que j’ai en tête. Mais mes indications sont floues : si je savais construire cette photo, je la ferais moi-même. Et puis le photographe me ramène mon fantasme. Mais en mieux. Ce vélo, pareil.  Réactif, mais confortable. Rigide mais doux. Gris comme un souvenir des années soixante, mais moderne. Il est tout cela, avec un badge dessiné par Matthieu Lifschitz, un support de feu arrière ou un logement pour mon appareil photo dans la bagagerie Helmut. Il est superbe. Il est à la fois mon outil de travail pour les reportages, et un outil de représentation du magazine. J’y suis parfaitement posé. Il a une qualité de roulement incroyable. Il grimpe bien, et mieux que moi. Il me pousse. Merci pour la photo.
Alain
laurier
Haut de page