Contact

Pour faire un beau vélo, il faut beaucoup discuter.
C’est ici que ça commence.

Nous contacter par mail
Nous téléphoner

04 63 08 31 60
06 07 14 82 18
Du lundi au vendredi, 8:30–12:00, 13:30–16:30

Nous rendre visite

49 Rue Victor Hugo, 63110 Beaumont
Du lundi au vendredi, 8:00–17:00
Prévenez-nous avant de passer

Menu

Désireux d'acquérir un vélo unique et durable, David, enseignant, nous a approchés pour réaliser une monture qui pourrait le suivre dans toutes ses activités. De ce projet est né Le Victoire N°466, vélo polyvalent dont les maîtres mots sont modulation et intégration.

Ce vélo est un vélo d'une vie, pensé et fabriqué dans le but d'être durable et capable de répondre à tous les besoins que peux en avoir son propriétaire. Que ce soit pour sortir faire les courses, pour aller au travail ou pour partir en voyage longue distance, le Victoire N°466 devait être capable de répondre présent.

Pour cela, David nous a demandé un rack modulable permettant d'utiliser une sacoche de guidon à laquelle des sacoches latérales pourraient venir s'ajouter; mais qui saurait également se transformer en pizza rack afin de transporter un cartable pour aller travailler.

Enfin, ce porte paquet devait pouvoir transporter un antivol résistant, homologué par son assurance.

Ce porte sacoche est donc constitué de deux parties distinctes : une fixe aux dimensions exactes de la sacoche Helmut Invader, ainsi qu'une amovible permettant d'augmenter la surface de stockage du rack et de transporter un cartable ou des courses, au besoin.

Le décaleur est également fait de deux parties. La partie basse permet de fixer l'antivol grâce à des gouttières aux dimensions correspondantes à celui-ci. La partie haute, elle, permet de sécuriser la sacoche Helmut en place lorsqu'elle est utilisée.

Ainsi, le rack avant de ce vélo répond à la recherche de polyvalence de David en étant capable en quelques minutes de s'adapter aux besoins de son propriétaire. Simple et rapide d'utilisation, quelques coups de clé BTR transforment ce porteur de sacoches en un large rack capable de transporter des objets volumineux de tous types.

Le moyeu dynamo SON alimente deux lampes : à l'avant, protégée par un coude intégré au rack, une Sinewave Beacon qui présente un éclairage puissant ainsi qu'un port USB pour recharger ses appareils électroniques. A l'arrière, une lampe SON placée sur le garde boue dont les câbles courent sous celui-ci, les rendant ainsi invisibles à l'oeil.

Cette configuration apporte un éclairage autonome au vélo, qui sera le bienvenu en milieu urbain comme sur les petits chemins de campagne.

Tout comme le système de porte-bagage, le cadre, la fourche et la potence son entièrement conçus, fabriqués et peints dans notre atelier, apportant de la cohérence à la ligne visuelle du vélo.

Le cadre est conçu pour une transmission mono-plateau en provenance de chez Sram, augmentant ainsi, selon le souhait de David, la facilité d'entretien de celle-ci.

Les roues, elles, sont en 650B, dimension choisie en fonction de la taille du client. Chaussées de WTB Byway 47, elles présentent un format polyvalent avec une bande de roulement centrale lisse pour l'asphalte et des crampons latéraux pour les terrains nécessitant plus d'accroche.

Ces roues sont associées à des garde-boue, qui ont eux aussi été peints dans notre atelier.

Le cadre et la fourche possèdent ici une option très courante chez Victoire : Le passage des câbles et gaines en interne. Au niveau esthétique, ce choix a l'avantage d'épurer le vélo. Au niveau technique, cette option est également intéressante car placer câbles et gaines en interne permet de protéger ceux-ci.

David avait une idée précise de la couleur qu'il voulait pour son projet, et plusieurs essais sur échantillons de tubes ont été nécessaires pour obtenir l'exacte calibration. L'exécution de la peinture est volontairement simple pour épurer la ligne du vélo.

Peindre les garde-boue permet de les insérer visuellement dans le vélo sans alourdir sa ligne, et les composants orange en provenance de chez Chris King rappellent les notes de cuir sur la selle, la guidoline et les fixations de garde-boue.

Les éléments en cuir, de même que l'astucieux petit rétroviseur / embout de cintre, proviennent de notre confrère Berthoud, et sont évidemment Made in France !

Les jantes sont également Made in France, provenant de chez Mavic et ayant été produites dans leur usine, située dans l'Ain.

Le choix du jeu de direction et du boîtier de pédalier s'est porté vers Chris King avec leur anodisation mango, des composants à l'épreuve du temps qui sont garantis à vie par le fabricant.

Les surfaces de contact du cadre sont laissées brutes lors de la mise en peinture afin d'éviter l'usure de celles-ci, pour permettre à la finition du vélo de durer dans le temps.

Il convient de finir ce bike-check avec les mots de David, qui prévoit de partir début juillet pour un voyage au long-cours avec son tout nouveau compagnon d'aventures. Voici son retour :

David L.
Ma recherche initiale était un vélo nécessitant un minimum d'entretien et puisse être utilisé aussi bien au quotidien pour des trajets domicile-travail que pour faire de courses, me déplacer en ville, faire des ballades le weekend et effectuer des voyages plus longue distance.
David L.

"Mon choix de se diriger sur un vélo sur-mesure était porté par 3 raisons : 

La première était d'avoir un vélo fabriqué localement (en France) de la façon la plus artisanale possible. La deuxième était d'avoir un vélo qui corresponde le plus possible à mes pratiques, mes envies et évidemment ma morphologie afin de rendre la pratique la plus confortable et durable possible. Enfin, la dernière était d'avoir un vélo qui soit un objet unique qui reste dans le temps."

David L.
Vélo très confortable, très facile à manier dont le poids se fait oublier et adapté à tout type de terrain. Une position très agréable, un grand confort de pédalage, des aspérités de la route très bien gommées. Dès que je monte dessus, je n'ai plus envie d'en descendre et quand je suis évidemment obligé de le faire, j'attends la prochaine fois avec impatience.
David L.

"Visuellement, il correspondait parfaitement voir encore mieux au peu d'idée que j'avais pu m'en faire. J'ai adoré la ligne générale et les couleurs qui furent une surprise puisqu'elles avaient nécessité pas mal de recherche. J'ai été épaté par la réalisation du porte-paquet et son mécanisme ainsi que par tout un nombre de petits détails comme par exemple les éléments en cuir entre les garde-boues et les vis de fixation. Le résultat final est parfait par rapport à mes attentes et à l'idée que je m'en faisais."

Mon prochain projet est de rallier, début juillet 2021, Barjac (Gard) au départ d'Angers en empruntant La Loire à vélo, en continuant sur l'Eurovélo 6 Nevers-Bâle jusqu'avant Châlon sur Saône pour récupérer l'itinéraire vélo Bourgogne du sud en direction de Macon puis la voie bleue (Moselle-Saône à vélo) suivie de la ViaRhôna et enfin une portion de la grande traversée de l'Ardèche VTT. Environ 1100 km à réaliser en probablement 7 jours...

Nous souhaitons d'excellentes sorties à David et espérons avoir de ses nouvelles de son futur voyage au long-cours !

laurier
Haut de page