Contact

Pour faire un beau vélo, il faut beaucoup discuter.
C’est ici que ça commence.

Nous contacter par mail
Nous téléphoner

04 63 08 31 60
06 07 14 82 18
Du lundi au vendredi, 8:30–12:00, 13:30–16:30

Nous rendre visite

49 Rue Victor Hugo, 63110 Beaumont
Du lundi au vendredi, 8:00–17:00
Prévenez-nous avant de passer

Menu
Le journal de bord

Où on vous raconte la vie dans l’atelier, les sorties sur les routes et les chemins, les histoires de nos vélos et celles de leurs propriétaires.


Les trois belvédères de Clermont-Ferrand

L’histoire de Victoire est indissociable de Clermont-Ferrand et de l’Auvergne en général. De la piste monotrace à fort dénivelé au col goudronné de montagne en passant par les pistes forestières au milieu des puys, notre région offre pourtant des possibilités infinies. Nous avons donc souhaité partager avec vous nos parcours préférés, où tous les membres de l'atelier viennent tester de nouvelles idées et explorer leur région de naissance ou d'adoption..

Pour télécharger le fichier GPX (lisible par les appareils GPS) de ce parcours, cliquez ici.

Notre premier itinéraire est destiné à des vélos de type gravel avec des pneus de 45 minimum, mais il sera aussi très agréable au guidon d'un VTT de XC. Environ 80% de la trace n'est pas goudronnée, et certains secteurs présentent de forts dénivelés (positifs comme négatifs), des racines et de pierres.

Même si elle elle se déroule principalement en pleine nature, cette sortie est indissociable de la zone urbaine de Clermont-Ferrand. Vous ne serez jamais loin de la ville à vol d'oiseau, et vous pourrez toujours bifurquer rapidement pour écourter la sortie si besoin.

Au départ de l'atelier, le parcours contourne la ville du sud au nord, en passant par la chaîne des Puys à l’ouest de Clermont-Ferrand.

Les colonnes basaltiques du plateau de Gergovie.

Premier objectif : le plateau de Gergovie. Il y a 20 millions d'années, le plateau était composé de plusieurs volcans qui se sont recoupés. Les cratères sont ensuite devenus des lacs, se sont asséchés par sédimentation avant d'être recouverts par une dernière coulée de lave. C'est le revêtement très particulier que l'on retrouve aujourd'hui sous nos roues dans cet endroit chargé d'histoire. C’est en effet sur ce plateau niché à 700m d'altitude que Vercingetorix a tenu en échec les troupes de Jules César en 52 avant JC.

Ce plateau de 70 hectares est accessible par un chemin qui alterne terres collantes et cailloux. Il présente un dénivelé important sur les derniers mètres d'ascension, il faut donc en garder un peu sous les cales.... Le chemin débouche devant le monument commémoratif de Gergovie, réalisé en 1900 par l'architecte Clermontois Jean Taillard. Le panorama qui s'ouvre tout autour vous permet d’observer à la fois la plaine de la Limagne, les monts du Forez et du Livradois, la chaine des Puys mais également au loin les Puys du Sancy. 

Attention à la période de l’année : l’exposition au vent rend le climat rude, et la terre est souvent très collante en hiver, ce qui rend la progression difficile.

Une fois le plateau de Gergovie parcouru dans sa longueur, de l’est à l’ouest, il est temps de prendre la direction de la chaine des Puys.

Un petit chemin serpentant au dessus des communes de Romagnat et de Saulzet le Chaud vous emmènera directement dans la forêt qui surplombe la ville de Ceyrat. La forêt sectionale de Ceyrat, composée principalement de résineux, de hêtres, de châtaigniers et de chênes a été plantée au milieu du XIXème siècle. Elle s'étend sur 130 hectares a travers différentes petites gorges ombragées . Très agréable et dépaysante, elle a de faux-airs de sous-bois canadiens. Cette forêt est d'ailleurs sillonnée de traces pour le VTT enduro très joueuses, avis aux amateurs!

Une fois sorti de la forêt, vous aurez parcouru un dénivelé important et le plateau de la commun de Berzet vous permettra de souffler un peu. Le repos est cependant de courte durée car les Puys se profilent déjà à l’horizon. Une fois la ville de Lachamps derrière vous, prenez la route forestière qui traverse les puys de Laschamps et de Montchier.

Vous bifurquerez ensuite sur une petite trace entre les Puys de Salmon et Grosmaneaux pour rejoindre le col de Ceyssat, au pied du Puy de Dôme. Le chemin se prolonge ensuite à l’est du Puy de Dôme, avant de tourner à droite et de vous emmener au grand Traversin, sans doute l'un des plus beaux endroits des abords de Clermont-Ferrand. La encore, quelques pentes abruptes avantageront les vttistes ou les gravel équipés de cassettes à forte plage de développement.

Ce plateau, deuxième point de vue de notre sortie, vous offre une vue sur le Puy de Dôme, sur le Puy de Pariou et son fameux cratère parfait, mais aussi sur le bassin de Clermont-Ferrand et la plaine de la Limagne. Ainsi que sur des étendues moins urbanisées à l'Ouest de la Chaîne des Puys.

Vous continuerez votre chemin au nord, et après avoir contourné le Puy Pariou, vous traverserez la nationale pour atterrir sur le parking du Puys des Goules. Le dernier objectif n’est plus très loin, la croix de Ternant (962 m d'altitude). Ce belvédère, moins connu offre cependant une vue magnifique, notamment sur le plateau de Chanturge. Situé au nord de Clermont-Ferrand il présente une géologie similaire au plateau de Gergovie. Les plus téméraires pourront pousser la sortie jusqu’à ce plateau, les autres préféreront se laisser descendre plus doucement (malgré quelques relances) vers la capitale auvergnate.

Attention cependant si votre section de pneus est peu importante, car les derniers kilomètres sont accidentées, et la prudence sera de mise.

laurier
Haut de page