Contact

Pour faire un beau vélo, il faut beaucoup discuter.
C’est ici que ça commence.

Nous contacter par mail
Nous téléphoner

04 63 08 31 60
06 07 14 82 18
Du lundi au vendredi, 8:30–12:00, 13:30–16:30

Nous rendre visite

49 Rue Victor Hugo, 63110 Beaumont
Du lundi au vendredi, 8:00–17:00
Prévenez-nous avant de passer

Menu
Le journal de bord

Où on vous raconte la vie dans l’atelier, les sorties sur les routes et les chemins, les histoires de nos vélos et celles de leurs propriétaires.


Les porte-bagages légers Victoire

Ces dernières années ont vu arriver un nouveau type de bagagerie aujourd'hui omniprésent dans le domaine du voyage à vélo : les sacoches bikepacking. Jusqu'à lors, la solution des porte-bagages et des traditionnelles sacoches s'imposait souvent par défaut, y compris pour les courts trajets nécessitant d'emmener peu de matériel. Les sacoches bikepacking ont rendu possible le chargement léger de vélos ne disposant pas de fixations, convenant alors à un large public désireux de ne prendre que le nécessaire tout en ne sacrifiant pas la mobilité de leurs montures. Les avis sur la question sont nombreux : nous vous partageons aujourd'hui notre vision des choses.

Le Victoire n°470 illustre bien l'idée d'un vélo chargé de manière traditionnelle : les sacoches, volumineuses et bien arrimées à des porte-bagages, permettent d'emporter beaucoup de matériel. Ce type de chargement (qui présente généralement autour de 100 litres de contenance) convient parfaitement à de longs trajets en autonomie totale. On regarde ici moins le poids de la monture que sa capacité à subvenir à des besoins.

Le Victoire n°470 a été conçu pour réaliser le tour du monde. Il convient alors d'emmener avec soi une certaine quantité de matériel car les longs trajets exigent de se préparer à des climats et des terrains différents. Dans la liste des incontournables, on peux notamment citer : De quoi dormir (tente, hamac, sac de couchage, tapis de sol...), un réchaud, des vêtements, un important volume d'eau pour les zones arides ou non habitées.

Voici l'exemple inverse : notre Distance 60 édition Escapade (si vous ne connaissez pas notre seconde marque Distance, également produite à la main dans nos ateliers, nous vous donnons rendez-vous ici !) dispose d'un chargement de type bikepacking. Les sacoches ont une capacité de chargement moindre vis-à-vis d'une sacoche classique et sont directement arrimées au cadre, à la tige de selle, ou à la fourche grâce à un système de sangles ou de scratchs. Ce système permet donc d'emporter du matériel essentiel sans porte-bagages et sans fixations.

Le Distance 60 Escapade vient avec des sacoches représentant un total de 15L de contenance. A cet exemple, on peux rajouter une sacoche se plaçant à l'intérieur du triangle avant, une sacoche arrimée au cintre...

Chaque système présente ses avantages et ses inconvénients. A l'atelier, nous pensons qu'il est possible de créer une jonction entre ces deux catégories. En effet, lorsque l'on se dirige vers du bikepacking tout en souhaitant emporter avec soi un peu de confort et d'autonomie pour plusieurs nuits, on peut être confronté à la principale faiblesse du bikepacking : ses fixations. Les sacoches viennent alors à bouger, à se desserrer, ou à appuyer sur les gaines car trop chargées. Il est alors également possible que la peinture du vélo soit endommagée par frottements répétés.

Les sacoches de cadre du Victoire n°417 ou du Victoire n°413 sont directement fixées sur le triangle avant. Ainsi, la peinture du vélo est préservée et les sacoches ne bougent pas.

Chez Victoire, cela fait deux ans que nous cherchons à proposer des solutions permettant de contourner les principaux problèmes que peuvent poser l'utilisation de sacoches de bikepacking. Le Victoire réalisé pour le Concours de Machines 2019 dispose par exemple d'une sacoche de cadre fixée sur les tubes du triangle avant.
Les solutions que nous proposons ci-dessous sont l'aboutissement de ce travail de reflexion et de recherche.

Vous les avez peut-être remarqués sur le Victoire n°491 : ses porte-bagages proposent un système simple, léger et solide. Conçus par Julien et réalisés par Olivier notre chef d'atelier, ils permettent l'arrimage de "dry-bags" (ces sacoches étanches en forme de tube dont la fermeture se fait par plis successifs) en utilisant des sangles de type Voile straps.

Le démontage et remontage du chargement est extrêmement rapide : il suffit de desserrer les sangles passant à l'intérieur des many-things cages. Il en va de même pour les porte-bagages en photo, avant comme arrière : seules trois vis à l'empreinte BTR suffisent à leur maintien. Il est donc très simple de les placer en départ de weekend et de les retirer à votre retour.

Autre point fort notable qu'offrent ces porte-bagages : le poids. En effet, les sacoches utilisées pour cette configuration sont légères, tout comme l'ossature en baguettes d'inox minimaliste qui permet de les fixer.

Le porte-bagages arrière du Victoire n°491 permet de placer trois sacoches. Julien a même remplacé l'une d'elle par sa tente légère !

Bien que ne permettant pas d'y fixer des charges lourdes, ces porte-bagages permettent tout de même d'emporter votre tente, votre réchaud, votre duvet et tout ce qui est nécessaire pour passer plusieurs jours en autonomie sans sacrifier l'idée de confort.

Celui placé sur la fourche permet la fixation de matériel léger et rapidement accessible, tel des vêtements, un duvet ou même une pompe.

Grâce à ce système, il est possible d'emporter avec soi plus de matériel que le permettraient des sacoches de bikepacking, tout en profitant de fixations solides qui ne bougeront pas lorsque vous passerez en danseuse ! L'ensemble reste relativement léger et permet de conserver une certaine mobilité. C'est donc le compromis idéal entre un équipement bikepacking et des sacoches latérales classiques.

D'autres modèles de ce type sont en réflexion ou ont déjà été conçus par Olivier et Julien pour des projets précis.

La fabrication artisanale permet ici de penser des systèmes parfaitement adaptés à l'utilisation que souhaitent en faire leurs propriétaires.

Ces deux porte-bagages sont les premiers nés d'un concept que nous comptons bien utiliser de nouveau à l'occasion d'autres projets. Vous aurez l'occasion d'en voir paraître équipés sur des Victoire dédiés à l'aventure !

laurier
Haut de page