Contact

Pour faire un beau vélo, il faut beaucoup discuter.
C’est ici que ça commence.

Nous contacter par mail
Nous téléphoner

04 63 08 31 60
06 07 14 82 18
Du lundi au vendredi, 8:30–12:00, 13:30–16:30

Nous rendre visite

49 Rue Victor Hugo, 63110 Beaumont
Du lundi au vendredi, 8:00–17:00
Prévenez-nous avant de passer

Menu

Philippe est le frère de Marc, propriétaire du Victoire n°336. Tout comme son frère, il désirait un vélo sportif et doté d'un système de freinage sur jantes pour ses sorties sur route. Nous avons ensemble réalisé un Victoire en inox dédié au plaisir de rouler.

Le cadre du Victoire n°511 a été réalisé avec la série de tubes inox Columbus XCr. Leur diamètre important et leur épaisseur très fine rend ces tubes aussi légers que rigides. Ils sont donc très performants dans l'optique d'une utilisation sportive comme celle de Marc.

Le Victoire de Philippe présente une option fréquemment intégrée aux projets Victoire : des barrettes inox. Ces petites baguettes brasées sur la douille de direction permettent de la protéger des frottements.

Le serrage de la tige de selle est intégré aux haubans grâce à deux inserts en inox brasés à l'intérieur de ceux-ci. Ces inserts sont ensuite grugés et usinés afin de recevoir un lamage pour intégrer la tête de vis, puis un filetage pour pincer les haubans et serrer la tige de selle.

Cette option délicate à réaliser permet de masquer le système de serrage du côté de la transmission du vélo.

Le freinage à patins tend à disparaître au profit du freinage à disques. Il s'agit pourtant d'un système léger, performant, simple de fonctionnement et suffisant pour beaucoup de cyclistes. Philippe a fait le choix de l'utiliser pour son projet.

La transmission est, elle, ultramoderne. Le groupe Sram Red AXS. Ce groupe électronique du fabricant américain est doté d'une cassette de 12 pignons, choisie en 10-28 par Philippe. Il est également l'un des rares groupes à proposer un système de passage de vitesses électronique en conservant un freinage à patins.

Philippe a aussi choisi un grand plateau de 46 dents et un petit de 33. Cette plage de développement sportive demeure polyvalente grâce à la cassette 12 vitesses.

Les roues du Victoire n°511 sont des Campagnolo Bora 33 WTO. chaussées avec des pneus Vittoria Corsa en 700x25mm.

Le cintre et la potence de Philippe sont en carbone, issus de la gamme Deda Superleggero. Ils offrent beaucoup de légèreté et sont très performants en utilisation sportive.

La peinture du Victoire n°511, entièrement réalisée dans notre atelier, est composée de deux couleurs métallisées. L'une, un blanc nacré, recouvre l'avant du vélo. L'autre, présente sur le triangle arrière et utilisée pour les marquages, est un beige rappelant lui aussi la nacre.

La transition entre le blanc et le beige au niveau de la jonction du tube de selle et du tube supérieur s'effectue par des lignes de taille croissante appliquées grâce à la technique du masquage. Au niveau des bases du vélo, un dégradé par projection ramène la finition du beige au blanc.
L'ensemble a finalement été recouvert d'une couche de vernis, lustré à la main, pour une finition durable et un rendu irréprochable.

La potence de Philippe, une Deda Zero 2 en aluminium, a été peinte avec le même blanc que le cadre afin de l'intégrer à la ligne visuelle du vélo.

Philippe et son frère Marc, propriétaire du Victoire n°336 visible à gauche sur la photo, sont venus récupérer le Victoire n°511 à notre atelier.

laurier
Haut de page