Contact

Pour faire un beau vélo, il faut beaucoup discuter.
C’est ici que ça commence.

Nous contacter par mail
Nous téléphoner

04 63 08 31 60
06 07 14 82 18
Du lundi au vendredi, 8:30–12:00, 13:30–16:30

Nous rendre visite

49 Rue Victor Hugo, 63110 Beaumont
Du lundi au vendredi, 8:00–17:00
Prévenez-nous avant de passer

Menu

Possesseur d'un vélo de route sportif, Romain nous a approché dans l'optique d'élaborer un vélo lui permettant de s'aventurer hors de l'asphalte et lui ouvrant ainsi de nouvelles perspectives. Nous avons ensemble conçu une machine à la géométrie moderne et confortable, sans limites quant aux terrains qu'il peut emprunter.

Ce vélo de gravel est monté en roues de 650B, choix réalisé en fonction de la morphologie de Romain. La géométrie moderne de ce vélo, aux angles couchés et à la potence courte, a été conçue pour correspondre parfaitement à son propriétaire.

Le choix des matériaux utilisés pour la création de ce vélo destiné aux chemins visait deux objectifs majeurs : La sportivité ainsi que le confort. Le triangle avant est constitué de tubes Columbus Life, tandis que les tubes arrières ont été empruntés à la gamme VTT, toujours de chez Columbus, pour le passage de grosses sections pneumatiques, jusqu'à 2.1''.

La douille du vélo de Romain est au standard 44mm afin d'assurer la compatibilité avec la fourche Columbus Cross à pivot conique 1.5.

Le tube de selle, lui, est en 28.6mm. Compatible avec une tige de selle en 27.2mm, ce choix va apporter davantage de flexion, et ainsi plus du confort.

Le boîtier de pédalier est ici au standard T47 : L'augmentation du diamètre de la boîte de pédalier entraîne une augmentation de la rigidité. Ce choix participe au bon comportement en relance du vélo.

Pour les composants, Romain a choisi le magnifique coloris très limité (et désormais collector car plus au catalogue) de Chris King : le bourbon. C'est donc ici le quatrième Victoire équipé de ces pièces de collectionneur, garanties à vie et dont la qualité n'est plus à prouver.

Vous pouvez retrouver ici les différents vélos équipés en Chris King Bourbon :

Le Victoire n°417 de Xavier.

Le Victoire n°444 de Julien.

Le Victoire n°446 de Thomas.

Les moyeux sont les Chris King R45 en format de fixation de disque Centerlock. Le moyeu arrière possède un corps de roue-libre au standard XDr pour permettre le montage d'une cassette sram en 10-42.

Si le cadre est français, la majorité des pièces sont de provenance américaine. A Chris King et Thomson s'ajoutent Enve pour les jantes G27. Ces jante possèdent deux avantages notoires : elles sont à la fois garanties à vie, facteur allant dans le sens de notre recherche de conceptions pérennes, et pèsent seulement 320g.

Le boitier de pédalier Chris King Threadfit 30x accueille un pédalier d'une autre marque américaine : White Industrie. Romain a très justement choisi celui-ci en version polie pour éviter que l'anodisation ne se dégrade avec la boue, phénomène probable sur un vélo destiné aux chemins. Cet aspect poli vient fait également écho avec le travail de peinture du triangle arrière.

Comme tous les Victoire présentés avec notre nouvelle identitié de marque, le n°459 a été peint à l'atelier. Romain désirait quelque chose de subtil et changeant suivant la lumière, nous lui avons donc réalisé un triple dégradé progressif qui passe du bleu intense à un gris-bleu très léger. Cette dernière couleur est reprise pour les logos, et les trois couleurs ont été choisies pour se compléter parfaitement avec la finition bourbon de CK.

La peinture a reçu une double couche de vernis, pour ensuite être lustrée de façon à obtenir un brillant irréprochable.

Comme d'usuelle, il est maintenant temps de laisser la parole à Romain en cette fin d'article, qui a déjà pu rouler quelques 500km en compagnie de son nouveau vélo.

«L’idée, à l'origine du projet, était de concevoir une machine orientée aventure, capable aussi bien de « cruiser » sur des pistes façon dirt-roads américaines que d’emprunter des single dans la Chaine des Puys ou enfin de passer des cols alpins non goudronnés. Autre aspect central dans ma vision du projet : une conception locale (j’ai grandi à moins d’un km de l’atelier) qui reflète un savoir-faire d’exception, ainsi qu'un montage privilégiant les composants produits artisanalement (CK, Enve, White Ind…), à l’opposé de la fast-fashion de l’industrie du cycle.»

Romain
«Sur la forme, le vélo est superbe... Sur le fond, après 3 semaines et un peu plus de 500km à son guidon, je note que les sensations sont incomparables avec tout ce que j’ai pu rouler auparavant. Le vélo correspond évidemment au cahier des charges édicté mais il correspond aussi et surtout à la vision que je m'en faisais : c’est un véritable tapis volant, prêt pour l’aventure et à l’aise partout dès que le bitume s’efface.»
Romain

Au niveau du volet peinture, le Victoire présenté lors du Chris King Open House l'an dernier m’a conforté en faveur d'un dégradé. Quant au choix final, il a été largement inspiré par les nuances que l’on observe régulièrement dans la chaine des Puys lorsque le ciel est très dégagé à la fin de la période estivale."

laurier
Haut de page