Contact

Pour faire un beau vélo, il faut beaucoup discuter.
C’est ici que ça commence.

Nous contacter par mail
Nous téléphoner

04 63 08 31 60
06 07 14 82 18
Du lundi au vendredi, 8:30–12:00, 13:30–16:30

Nous rendre visite

49 Rue Victor Hugo, 63110 Beaumont
Du lundi au vendredi, 8:00–17:00
Prévenez-nous avant de passer

Menu

Marco, voyageur invétéré, pratique le vélo depuis 1988. Il a traversé en cyclotouriste de nombreux pays du monde entier avant de découvrir le fat bike, conquis par la polyvalence et le caractère ludique de ce genre de machines. Marco officie chez Victoire depuis presque deux ans, et l'idée de réaliser son propre fat sur-mesure, a vite germé dans son esprit.

Marco a donc fabriqué pour la première fois son propre vélo, un Fat confortable, polyvalent, ludique et truffé de détails qui l'emmènera au bout du monde.

Marc a voyagé à travers une bonne partie du globe : France, Espagne, Portugal, Italie, Angleterre, Belgique, Hollande, Irlande, Islande, Sri-Lanka (1 mois en tandem), Maroc, Mauritanie, Sénégal, Mali, Burkina Faso, Benin et Togo.

Il a ensuite découvert le fat bike après avoir aperçu sur internet ces vélos à l'aspect singulier. Il a longtemps roulé un cadre de fat bike premier prix qui a fini par céder. L'heure était donc venue pour lui de réaliser pour la première fois son propre vélo.

Marc a été, il y a quelques années, le mécanicien puis le cadreur de Rando Cycles, une enseigne parisienne spécialisée dans le vélo de voyage, et malheureusement depuis fermée. Après quinze années passées en Bretagne, Marc a postulé pour un poste de cadreur chez Victoire en octobre 2018 et a rejoint notre équipe. Il a été d'abord chargé de la fabrication des cadres Distance, avant de passer il y a quelques mois sur Victoire.

C'est peu après son arrivée dans nos locaux que l'idée de Marc de se fabriquer pour la première fois son propre vélo a germé. Le terrain de jeu à disposition a fait le reste, et Marc a commencé la fabrication de la machine parfaite pour traverser les champs de pouzzolane auvergnats.

Marc désirait une plateforme modulable à souhait. Les passages de roues peuvent ainsi accueillir des pneumatiques jusqu'à 5'' de large, pour pouvoir s'adapter parfaitement à tout type de terrain, de la neige au sable en passant par la boue et les terrains caillouteux.

Marc pesant environ 120kg, nous avons conçu un cadre robuste, réalisé avec des tubes Columbus empruntés aux séries 29er pour le triangle avant, et FAT pour les bases arrières. Les haubans sont quant à eux fabriqués par Marco à partir de tubes en nuance 25CD4S. Le double cintrage réalisé à l'atelier permet le passage des (très) gros pneus, mais laisse également la place nécessaire au talon de Marco pour éviter qu'il ne touche le hauban lors du pédalage, comme c'était le cas sur son ancien Fat bike.

Pour résister aux contraintes de l'utilisation tout-terrain, le cadre présente les caractéristiques suivantes : tube supérieur renforcé en 35mm de diamètre, douille au standard 44mm, boitier de pédalier en largeur 120mm, ou encore double pontet cintré pour réunir les haubans et renforcer la zone du puits de selle.

Tous les passages de gaine et durites sont réalisés en interne. La durite de frein arrière voyage même intégralement à l'intérieur du cadre, en entrant vers la douille de direction pour ressortir en bas du hauban. Elle contourne le puits de selle en passant directement par le hauban qui est soudé très en avant du tube de selle. Un pontet supplémentaire vient renforcer cette zone.

Le cadre accueille également des fixations de portes-bidons et petits porte-bagages de type Manything cages sur le triangle avant.

Pour garder le contrôle qu'importe le terrain, Marco a choisit de monter une fourche télescopique Manitou en 120mm de débattement, et une tige de selle télescopique de marque Pro.

Marco a fait confiance à Shimano pour la transmission. Ses principaux souhaits étaient une grande fiabilité et la possibilité d'obtenir des développements très courts pour l'itinérance chargée en VTT.

Le groupe SLX remplit toutes ses attentes, avec une cassette 12 vitesses en 10/51, ou encore des freins puissants à quatre pistons, couplés à des disques de 203mm de diamètre à l'avant comme à l'arrière.

Les composants du fabricant nippon sont complétés par de nombreuses pièces Hope, entièrement usinées en Angleterre.

Les jantes DT Swiss sont ici chaussées de pneus Teravail en 4", mais Marco a également prévu d'utiliser des Surly en 4.8'' pour les terrains gras et meubles.

La peinture a été une totale surprise pour Marco. Il avait formulé le souhait d'un vélo kaki ou beige mat, mais Julien a décidé de combiner les deux pour mieux concorder le cadre avec les composants oranges.

La finition camouflage aura demandé pas moins de 8 couches de peintures et finitions et quelques trente heures de travail. Le cadre a ainsi été successivement poncé, apprêté, poncé à nouveau, puis recouvert des différentes couches de peintures par la technique du masquage. Il a ensuite été recouvert de deux couches de vernis brillant, avant d'être dépoli pour finalement accueillir un autre vernis, mat cette fois-ci, pour lui donner sa finition définitive.

Marco a pour objectif de parcourir la GTMC en intégralité au guidon de son nouveau Victoire en 2021. Il retournera ensuite en Islande , autre terre de volcans, pour effectuer la traversée d'Akureyri à Reykjavik.

En attendant, vous avez de fortes chances d'apercevoir Marco le week-end en train de slalomer entre les puys auvergnats. Si vous le croisez, n'hésitez pas à lui faire signe!

laurier
Haut de page