Contact

Pour faire un beau vélo, il faut beaucoup discuter.
C’est ici que ça commence.

Nous contacter par mail
Nous téléphoner

04 63 08 31 60
06 07 14 82 18
Du lundi au vendredi, 8:30–12:00, 13:30–16:30

Nous rendre visite

49 Rue Victor Hugo, 63110 Beaumont
Du lundi au vendredi, 8:00–17:00
Prévenez-nous avant de passer

Menu

Projet de développement interne, ce vélo annonce une des avancées les plus importantes pour Victoire depuis le lancement de la marque en 2011 : l’intégration d'une unité de peinture professionnelle au sein de l’atelier. Ce Victoire est également équipé des tous nouveaux produits très hauts de gamme lancés par Mavic au début de l’été 2019 : les moyeux MR801 et les jantes CXP Carbon UST. 

Notre objectif était ici d’intégrer de manière discrète les dernières innovations technologiques de Mavic pour nous concentrer sur les sensations procurées par le vélo ainsi que le confort de pilotage. Nous voulions produire une machine légère, réactive autant qu’épurée. Ici, pas de batterie, pas de transmission électronique, pas de pivot conique ni de boite de pédalier surdimensionnée. 

Le cadre ainsi que la fourche ont été peints par Julien en décembre 2018 chez Cole Coatings, à Londres, à l'occasion de la formation qu'il a effectué là bas pour acquérir la méthode nécessaire au processus de fabrication et de finition des vélos Victoire.

Cole Coatings est la référence européenne pour la peinture de vélos artisanaux. Cette formation a permis d'intégrer cette partie de la production au sein de l'atelier Victoire, dans la continuité de notre désir de réaliser la totalité du processus de réalisation dans notre atelier à Beaumont. Julien a ainsi pu s'initier aux bases de la peinture en cabine et découvrir quelques techniques d'application.

Si le cadre est en acier (Tange Prestige Japan), tous les points de contacts sont en inox, comme notamment les pattes de dérailleur. Cette caractéristique est commune à tous les cadres Victoire réalisés après le printemps 2020, sans exception. Ces zones sont laissées non peintes, ce qui empêche tout endommagement de la peinture tout au long de la vie du vélo.

Le design graphique a été conçu par Manivelle (Matthieu Lifschitz) également réalisateur des ajouts graphiques proposés pour les peintures de nos cadres. Les couleurs furent choisies au début du stage avec Ian et Dan de Cole Coatings.

Ce cadre aux codes très classiques, rappelant les vélos du Tour de France des années 70 (freins patins, petits tubes, passage de cables de dérailleur en externe), a été assemblé de façon tout aussi classique, avec un groupe Campagnolo Super Record 12 vitesses. Entièrement fabriqué en Italie, ce groupe associe tradition et modernité pour obtenir des composants ultra légers et fins, adaptés à ce type de cadre. Tout cela restant dans une proximité géographique vis à vis du lieu de peinture et de fabrication, du fait de notre souhait de limiter au maximum l'impact carbone de nos productions.

Simples et efficaces, les deux dérailleurs sont commandés par câbles, la fourche Columbus en carbone possède un simple pivot droit, les freins sont à patins et le boitier de pédalier est au standard BSA

Les jantes et moyeux sont des prototypes de chez Mavic, rayonnés par Julien à l'atelier à l'huile de lin, dans le but d'obtenir un montage à la fois qualitatif et durable.

Thomson, Fizik et Chris King complètent la liste des composants sélectionnés pour le montage, choisis dans des tonalités sobres et discrètes afin de rester dans l'idée globale des coloris de ce vélo.

laurier
Haut de page